Non classé

Social negotiation of working time: changes in its objects and configurations in the Swiss context

Cet article fait partie du numéro 26 de la revue Négociations, qui consacre un dossier spécial à la thématique «Actualités de la négociation collective et du dialogue social».

La contribution de Jean-Michel Bonvin, Nicola Cianferoni et Aris Martinelli étudie l’impact de la flexibilité temporelle sur les coordonnées de la négociation sociale dans le contexte suisse. Il s’agit notamment de voir à quel niveau – inter-organisationnel, intra-organisationnel ou interpersonnel – les diverses dimensions de cette flexibilité sont négociées et si les processus de décision prennent la forme d’une négociation distributive ou intégrative ou doivent au contraire être envisagés comme une prérogative des employeurs. Ces questions sont abordées à travers l’évocation de scènes ordinaires et d’épisodes conflictuels de négociation sociale au sein d’entreprises de l’industrie des machines et de la grande distribution.

Téléchargez l’article de Jean-Michel Bonvin, Nicola Cianferoni et Aris Martinelli via la plateforme Cairn.info.

Références complètes: Bonvin, J.-M., & Cianferoni, N. et Martinelli A. (2016).

«La négociation sociale du temps de travail. Evolutions de ses objets et de ses configurations dans le contexte suisse», Négociations, n°26, 2016, pp. 41-53.

Leave a Reply